Navette Autonome

Navette Autonome

La voiture telle qu’on la connaît a rapidement roulé jusqu’au centre de nos vies. Depuis, son omniprésence n’étonne plus personne (ou presque) et on la conduit aujourd’hui pendant des heures pour nos simples déplacements quotidiens. Malheureusement, la distance qui sépare les banlieues des villes augmente avec le nombre de véhicules, ce qui fait exploser la consommation de pétrole et le nombre des accidents de la route.

Malgré tout, avec les années, les navettes autonomes électriques ont aussi fait beaucoup de chemin et font dorénavant partie de la solution. Et fidèle à sa mission d’améliorer et de simplifier le quotidien des Québécois, notre Lab VI a choisi d’aller encore plus loin en présentant un projet allant au-delà des initiatives de démonstration lancées dans plusieurs villes.

Concrètement, en plus de la mise en place d’une navette autonome (pouvant transporter une douzaine de passagers sans chauffeur) sur un circuit défini dans le Quartier de l’innovation, notre objectif est de répondre à un besoin réel formulé par la communauté. Nous voulons mettre la navette ainsi que le trajet qu’elle parcourt à la disposition des chercheurs et des entreprises pour le développement, le prototypage et le pilotage de projets complémentaires (installation de capteurs, validation de différents protocoles de connectivité, éthique et appropriation citoyenne par exemple).

Le Lab VI amène donc la notion de projet pilote au niveau de la recherche et du développement in situ, avec et pour l’usager, dans le but de développer divers cas d’usages qui pourraient être bénéfiques à court et à long terme pour la communauté :

  • Optimisation des véhicules autonomes : pour réduire l’empreinte carbone et améliorer la congestion routière (donc moins d’émissions de gaz à effet de serre) pour une ville plus dynamique et plus verte.
  • Développement de technologies pour réduire le nombre d’accidents routiers : comme l’erreur humaine est à l’origine de 94 % des accidents de la route, les technologies des navettes autonomes ne s'endormiront pas au volant, ne seront pas distraites par le téléphone et ne conduiront pas avec les facultés affaiblies.
  • Développement de fonctionnalités pour améliorer l’expérience des usagers : y compris des programmes de services interactifs pour permettre aux passagers de poser des questions pendant le trajet (itinéraires, tarifs et lieux à voir dans les environs par exemple).

Finalement, comme nous sommes toujours à l’affût de bonnes idées, nous invitons les entreprises et les chercheurs à soumettre des projets pour optimiser le potentiel navettes autonomes et, conséquemment, améliorer les infrastructures de transport urbain et la qualité de vie de tous les citoyens.

 

Consultez nos dernières nouvelles sur le projet de la navette autonome !