LinkedIn Facebook Instagram Twitter Youtube

QI_Réflexion : Le Quartier se mobilise autour de la relance locale culturelle

Un texte rédigé par Isabelle Langlois 

Des initiatives collaboratives rafraîchissantes naissent d’un impressionnant sprint d’idéation virtuel organisé par la Société du Quartier de l’innovation de Montréal en collaboration avec PME Montréal Grand Sud-Ouest et le Laboratoire à Ciel Ouvert de la Vie Intelligente. Une vingtaine de décideurs et d’influenceurs provenant de la communauté culturelle et des Industries culturelles et créatives (ICC) locales ont unis leur force pour déployer leur potentiel créatif. Cette concertation orientée pour encourager l’émergence de projets porteurs présage une relance culturelle vivifiante dans les prochains mois au sein du quartier.

 

L’événement intensif d’une-demie journée animé par la Factry a réuni des acteurs clés au sein du Quartier comme l’Arsenal, Parcs Canada ou la Coalition de la Petite-Bourgogne par exemple. Les équipes ont été formées de manière aléatoire pour encourager les rencontres improbables.

« Quand l’économie roulait à fond, il n’y avait pas de temps pour initier des rencontres de maillage comme celle-ci, mentionne Pierre Lemieux, directeur commercialisation des innovations des ICC à PME MTL Grand Sud-Ouest. Qu’est-ce qui arrive si on met Evenko et MR-63 ensemble? Ça donne des projets intéressants. »

L’exercice avait un but précis, concentrer les discussions autour de l’idéation et ressortir de la rencontre avec des grandes lignes de projets. « L’approche de co-création a fait que les participants se sont appuyés l’un sur l’autre pour lancer les premières idées », relate Garance Philippe, productrice au contenu à la Factry.

D’ailleurs, l’organisation a proposé différentes activités pour permettre aux ICC de délier leur créativité comme en commençant avec une idée cupcake à petite échelle jusqu’au projet à grand déploiement digne d’un gâteau de mariage. « En formulant des pistes, les participants ont vite réalisé qu’il y a plusieurs scénarios possibles malgré la pandémie. Par exemple, on peut mettre sur pied une exposition sur l’eau au canal Lachine ou faire des projections sur la bâtisse patrimoniale de 1700 La Poste. »

 De cette méthode ludique et collaborative sont ressortis des projets comme la création d’un circuit muséal mettant en valeur les acteurs gourmands, patrimoniaux et artistiques de l’arrondissement ou encore la réalisation d’expositions d’art visuel dans des lieux insoupçonnés. 

 

Néanmoins, le point de fort du QI_Réflexion s’est trouvé dans le maillage obtenu entre les différents acteurs culturels du quartier. « En trois heures, nous avons été témoin du désir profond des gens de reconnecter ensemble, exprime Garance Philippe. Même la notion de communauté est beaucoup ressortie des idées proposées. La majorité des projets sont sous la forme d’un parcours qui touche tous les acteurs du quartier. Il y a ce désir d’impliquer plusieurs secteurs en même temps, comme celui alimentaire ou les commerces par exemple. J’ai y vu une belle lueur d’espoir que même en étant loin derrière nos écrans, il y a un désir d’unir ses forces. »

Les participants ont en effet démontré leur intérêt à créer des partenariats actifs et foisonnants qui généreraient de l’engouement et de l’achalandage aussi pour le milieu commercial. « Nous avons vécu des temps très durs ou nous avons été très sérieux afin de gérer une crise sanitaire et sociale importante, nous rappelle Pierre Lemieux. On pourrait relancer tout ce qui est commercial et transactionnel sans saveur, mais avec de la musique, des arts, du cirque, ça va faire du bien à tout le monde. » 

Pour la suite des choses

Les ICC ont fait part que leurs principaux besoins pour activer un projet de relance sont d’abord et avant tout le financement et la mise en relation de partenaires. C’est pourquoi l’implication du Quartier de l’innovation et de PME MTL Grand Sud-Ouest sera très précieuse dans les prochains mois. « La prochaine étape est de valider les projets et les intentions des organisations, évalue Pierre Lemieux. Après un état des lieux, on retournera vers elles pour les interpeller et voir comment nous pouvons les aider grâce à la force de nos réseaux. C’est naturel pour PME MTL de travailler au développement économique du territoire du Grand Sud-Ouest et de mettre l’énergie dans les milieux culturels et créatifs depuis déjà plus de 2 ans. »

 

La prochaine étape est donc de trouver des porteurs de ballons qui seront gestionnaires des projets développés. « La pandémie donne un prétexte parce que nous savons qu’il va y avoir des montants d’argent importants investis dans la culture dans le cadre de la relance, mentionne Vincent Lafrenaye Lamontagne, gestionnaire de projets au Quartier de l’innovation. C’est un terrain propice pour développer de nouveaux projets qui se distinguent de ceux récurrents et qui pousseront différents organismes à collaborer. Dans cette démarche c’est surtout le travail en commun qui est important.»

Il y a définitivement une volonté pour les acteurs du quartier, autant de Griffintown que du côté de la Petite-Bourgogne de réseauter, partager et collaborer. «L’intention est bonne, la collaboration est essentielle et la création de ponts entre entreprises, commerces, organismes, citoyens c’est vraiment excitant », soulignait justement un participant. 

Vincent Lafrenaye Lamontagne poursuit dans la même veine: « Il y a des forces vives dans le quartier qu’il faut mettre en valeur. Souvent, les idées sont là, mais il manque de leadership pour que tout le monde s’enligne sur le même agenda. Pour le Quartier de l’innovation, notre rôle est que cet esprit de corps existe et que le quartier aille plus loin. »

Cette aventure créative collective générera donc des projets qui pourront grandir et changer le visage du Quartier de l’innovation de Montréal. Soyez à l’affût lors des prochains mois !