Internet des Objets : interconnexion à haute densité

Internet des Objets : interconnexion à haute densité

Véhicules autonomes, édifices et villes intelligentes. L’évolution permettant l’interconnexion à haute intensité de plusieurs objets connectés est au cœur des technologies de demain. Aujourd’hui, avec plus de 15 milliards d’objets connectés dans le monde, la capacité de capter puis de communiquer des données en temps réel créé d’innombrables opportunités.

Le Laboratoire à ciel ouvert de la vie intelligente offre aux chercheurs et aux entreprises des infrastructures pour tester notre ces nouvelles technologies sur le terrain et dans des conditions réelles. Offrant divers réseaux tels que LoRa (réseau longue portée permettant la communication à bas débit d’objets connectés), LTE-M (technologie polyvalente capable de connecter une grande variété d’appareils destinés à de nombreuses applications), 5G (permettant la connexion d’un million d’appareils par km2 et des communications plus rapides) en plus de l’accès fixe sans fil (pour offrir des services large bande et de vitesse haut débit). Ceux-ci permettront aux utilisateurs du LABVI de gérer un volume exponentiel de données transmises par des objets connectés. Ils pourront ainsi les stocker, les analyser et les sécuriser avant de les transformer en usages divers dans des domaines les plus variés, y compris :

  • Les villes intelligentes : avec une gestion efficace de la multiplicité des informations issues des systèmes urbains, qu’il s’agisse des lampadaires, des stationnements intelligents ou des matières résiduelles, il est plus facile d’améliorer le rendement des services publics pour répondre aux besoins des habitants.

  • La qualité de l'environnement : y compris des initiatives pour optimiser les ressources et améliorer la pollution sonore, la qualité de l’eau, la qualité de l’air au centre-ville et l’indice de luminosité.

  • Le transport : il peut s'agir de capteurs qui servent à la traçabilité des stocks pour la gestion des acheminements, ou de navettes autonomes, de gestion du trafic des artères principales et de vélos connectés (système Bécik Jaune par exemple).

  • Les édifices intelligents : avec l’Internet des objets, il est tout à fait possible de gérer sa consommation d’énergie en temps réel pour activer ou désactiver son système d’alarme, et augmenter ou diminuer son système de chauffage par exemple.