InnoBleue : Bilan de la 1ère édition

InnoBleue : Bilan de la 1ère édition

À l’initiative du Quartier de l’innovation de Montréal (Qi), propulsées par le Laboratoire d'intelligence à ciel ouvert de la vie intelligente (LabVI) et animées par des experts de la Factry, des séances d'idéation InnoBleue se sont tenues, entre le 20 avril et le 8 mai 2020.  

Faisant appel à l'intelligence collective, ces ateliers virtuels ont permis de favoriser l’émergence de solutions novatrices visant à répondre aux enjeux engendrés par la crise de la COVID-19.

Plus de 16 équipes ont rivalisé d'audace afin d’activer la force innovante du Québec en mettant à l’épreuve des solutions en santé et services sociaux, en commerce de détail et en villes intelligentes. Les résultats de ces cocréations multidisciplinaires sont présentés dans un tableau d’idéation

 

Aller à la section Services sociaux
Aller à la section Commerce de détail
Aller à la section Villes intelligentes

Tableau d'idéation

Santé et services sociaux

RO-BO

Cette équipe a eu l’idée de créer un robot qui pourrait permettre de multiplier le champ d’action des préposés aux bénéficiaires. Grâce à l’intelligence artificielle, le personnel de la santé pourrait, à distance, discuter et évaluer la situation des patients  24h/24 et 7 jours/7. 

(Cliquez sur l'image pour agrandir)

 

Application de télésanté préventive

Cette équipe s’était donnée comme objectif de trouver une solution susceptible de tracer le virus à travers le monde. Ils donc ont proposé la création d’une  application qui pourrait être exploitée par les professionnels de la santé.   Ces derniers pourraient être en mesure  de dresser un portrait de l’évolution des symptômes et déplacement. Grâce à des  capteurs biométriques et bio photoniques sur les téléphones intelligents, les professionnels pourraient  effectuer des diagnostics à distance et suivre l’état de santé de leurs patients en temps réel.

(Cliquez sur l'image pour agrandir)

 

Sensibot

Cette équipe a eu comme idée de créer un robot humoristique et éducatif destiné à accroître la sensibilisation du grand public aux enjeux vécus par les personnes en première ligne. En plus de permettre aux personnels de la santé d'interagir avec un public mieux informé, ce robot pourrait également accroître le bien-être des employés en réduisant leur exposition aux situations à risque.

(Cliquez sur l'image pour agrandir)

 

A.U.R.A

L’équipe s’est penchée sur un concept qui pourrait permettre briser l’isolement des personnes âgées. L’utilisation d’un robot avatar apte à converser et à interagir pourrait concourir à valider les besoins des personnes âgées et à les aider dans la prise de décisions. Cet avatar pourrait, selon leur scénario, se déplacer en rendant possible l’intervention d’une multitude de personnes (familles, médecins, infirmier.e.s,...) dans des conditions particulières (ex.: maladies).

(Cliquez sur l'image pour agrandir)

 

Plateforme Contact-Confiance

L’équipe a conceptualisé une plateforme d’échange qui pourrait permettre aux thérapeutes manuels d’ouvrir le dialogue, à l’avance, avec la clientèle quant aux besoins et inquiétudes qu’elle pourrait avoir. La plateforme pourrait utiliser des technologies de diffusion (vidéo, questionnaire, fiches, messagerie) qui viendraient simuler l’environnement et la réalité d’accueil, permettant ainsi aux clients se familiariser avec cet espace virtuel, tout en favorisant l’interaction avec le thérapeute. Elle pourrait s’intégrer avec des systèmes de prise de rendez-vous. Dans le contexte actuel, une telle application pourrait rendre l’expérience plus satisfaisante et le contact plus humain.

(Cliquez sur l'image pour agrandir)

 

Commerce de détail

Virtual Waiter

L’équipe  s’est penchée sur une proposition de  service qui pourrait permettre de retrouver l’ambiance de votre restaurant préféré chez vous. Grâce à une application virtuelle, les clients pourraient vivre une expérience culinaire et conviviale dans la sécurité de leur domicile. Cette application pourrait permettre la sélection d’une table sur un plan de salle digital. Un service de visioconférence augmenté pourrait venir agrémenter la relation du personnel du restaurant avec les clients (proposition de playlist, recommandation d’accompagnements accords mets/vins…).

(Cliquez sur l'image pour agrandir)

 

Digiquart

L’équipe a imaginé un concept de carte digitale de quartier. Grâce à une  application simple, le consommateur pourrait survoler son quartier et ainsi commander et se faire livrer des produits des commerçants locaux. L’équipe a même réfléchi à la possibilité que ce concept puisse être entendu à des balades en réalité virtuelle des commerces du quartier du consommateur. La plateforme pourrait également faciliter la collaboration entre petits commerçants afin d’avoir accès à des produits « combinés » intéressants (i.e vin/fromage).

(Cliquez sur l'image pour agrandir)

 

Carte de points bleus

L’équipe a proposé de créer une carte de points de fidélité destinée aux commerces de détail de quartier. La carte envisagée par les coéquipiers pourrait permettre d’augmenter la fidélisation de la clientèle auprès de petits détaillants et de contribuer à attirer une nouvelle clientèle. L’accumulation d’un plus grand nombre de points, si l’achat est effectué à proximité de la résidence, est également proposée. L’argent des remises pourrait aussi être utilisé pour financer un projet écologique ou qui favoriserait de développement local. Tous les Québécoises et Québécois pourraient recevoir leur carte Panier Bleu dans leur boîte aux lettres!

(Cliquez sur l'image pour agrandir)

 

La Boîte Voyage

L’équipe a réfléchi à la manière dont le tourisme pourrait devenir un levier d’achat local tout en stimulant, dans le confort de leur foyer, la découverte touristique du Québec! En se procurant une boîte de produits locaux venant d’une région du Québec, les consommateurs pourraient découvrir les régions québécoises et leurs talents à un public issu de tous horizons en enlevant les barrières spatiales (distance, confinement), économiques (manque de moyens pour voyager) et temporelles (pas assez de temps pour m’y rendre). Les usagers pourraient avoir accès à une plateforme polyvalente sur laquelle ils interagiraient directement avec les producteurs/artisans.

(Cliquez sur l'image pour agrandir)

 

Le Souk 2.0

L’équipe s’est mobilisée afin de proposer une manière de favoriser la production locale. Par le biais d’une application internet, il pourrait être possible de récupérer les demandes des clients, de réaliser des offres personnalisées aux petits commerçants, de transmettre les soumissions aux clients et de leur faire livrer après réalisation. L’application pourrait concourir à l’établissement d’offres/réalisations personnalisées et à une anticipation accrue des besoins, et ce, tout en offrant des relations humaines renforcées et une plus grande visibilité aux produits et aux univers nouveaux et locaux.

(Cliquez sur l'image pour agrandir)

 

Villes intelligentes

Pistable

L’équipe a imaginé une nouvelle façon de favoriser le partage de la ville par l’élimination des conflits routiers en isolant les voies cyclables grâce à la création de parcours spécifiques pour chaque mode de transport, à l’aménagement des parcours dédiés avec des horaires distincts, à la modulation des vitesses de déplacement selon des horaires prioritaires et à l’ajout de pastilles réfléchissantes au sol, afin de faciliter la signalisation. Le projet serait testé dans un projet pilote autour d’une école!

(Cliquez sur l'image pour agrandir)

 

Lola

L’équipe a imaginé un petit robot aux traits animaliers ou de petit monstre intelligent qui pourrait faire office « d’animal de compagnie ».  Ce petit robot pourrait encourager les interactions sociales et les échanges humains. Cette peluche multifonction qui serait munie d’un écran tactile, d’un diffuseur d’hologrammes et qui ferait appel à intelligence artificielle pourrait permettre d’apprendre plus facilement à communiquer.

(Cliquez sur l'image pour agrandir)

 

Réseau NumériQ

L’équipe a proposé de voir la ville intelligente comme réseau numérique ouvert qui pourrait permettre d’optimiser le bien-être des citoyens. Elle a imaginé une solution qui permettrait à tous d’inventer de nouveaux services numériques selon l’évolution des besoins. La mise en œuvre de leur proposition pourrait se faire par l’installation d’ordinateurs de périphérie ouverts, sous forme d’infrastructure de balises partagées et installées aux feux de circulation. Les échanges de données pourraient être gérés selon un système de babillard numérique éphémère de façon à dépersonnaliser à la source.

(Cliquez sur l'image pour agrandir)

 

Le Gendre

L’équipe a eu l’idée d’inventer un système de conciergerie pour les aînés qui pourrait mettre en relation des « gendres parfaits » et des habitants des CHSLD. Les concierges pourraient fournir l’ensemble des services essentiels non couverts par la résidence (épicerie, pharmacie…) et faciliter les déplacements en fonction de leurs capacités physiques. Le service pourrait également concourir à personnaliser les achats en ligne et à créer un lien plus humain avec des personnes isolées.

(Cliquez sur l'image pour agrandir)

 

Bio_Urba

L’équipe s’est penchée sur une technologie Bio_Urbaine, laquelle pourrait permettre d’observer la COVID-19 directement à partir d’un procédé scientifique, selon la théorie de la relativité urbaine. Cette technologie basée sur des données de qualité de l’air et de capteurs IdO (IoT) pourrait permettre le contrôle d’une pandémie par les autorités publiques et concourir à diminuer le risque de contamination des citoyens et de stopper la propagation du virus.

(Cliquez sur l'image pour agrandir)

 

Communauté engagée

Cette équipe a réfléchi à la possibilité  d’offrir aux citoyens engagés de faire partie de projets innovants. Imaginez si les besoins de la communauté pouvaient être recensés et traités dans un même endroit? Une plateforme numérique intelligente qui regroupe et analyse les besoins des citoyens, assure le suivi des projets et donne accès à une base de données unique et intelligente (IA) d’agents de solutions, d’organismes de financement et d’accompagnement pourrait être développée.

(Cliquez sur l'image pour agrandir)

 

Haut de la page

 

AVERTISSEMENT : Le contenu de cette publication est issu d'une démarche d'idéation collaborative. Il n'engage en rien les participants, organisateurs et partenaires d'InnoBleue. Ces derniers se dégagent  de toute responsabilité découlant de l'utilisation qui pourrait être faite des informations présentes dans cette publication.