Gouvernance des données

Gouvernance des données

Les entreprises et les chercheurs évoluent actuellement dans des environnements numériques et l’information est leur principal outil de travail. Il devient donc primordial que la gestion des risques et de la sécurité en matière de données soient au cœur des activités de toute organisation, pour assurer une protection contre les cyberattaques d’une part et respecter la vie privé de leur publics cibles de l’autre. Il en va de la qualité des services offerts.

En partenariat avec le Centre de Recherche Informatique de Montréal (CRIM) et l’organisme Mitacs, notre projet de Gouvernance des données vise donc à développer des outils de sécurité des renseignements basés sur la technologie de la chaîne de blocs pour répondre aux enjeux en matière d’intégrité et de confidentialité des données.

Le véritable avantage de nos infrastructures de collecte de données réside dans l’analyse et de l’agrégation à grande échelle de ces données qui permettent l’acquisition de nouvelles connaissances. Toutefois, comme les capteurs IoT permettent de recueillir des quantités impressionnantes d’informations, ils sont aussi une source d’enjeux en matière de confidentialité et de sécurité en plus de présenter des menaces numériques (données utilisées pour le profilage comportemental par exemple). Or, puisque le Lab VI est un facilitateur de projets d’innovation développés pour améliorer la qualité de vie, il est essentiel que les processus de gestion des données ne soient pas une source de problèmes et qu’ils respectent des normes rigoureuses en matière de sécurité, de vie privée et de déontologie.

Les objectifs sont les suivants :

  1. Évaluation des normes de pointe en matière de protection des données, de protocoles de sécurité, de politiques de confidentialité et de chartes déontologiques.
  2. Évaluation des défis en matière de confidentialité et de normes pour les appareils IoT.
  3. Identification des facteurs clés requis pour la spécification et la mise en œuvre de mesures de confidentialité dans le cadre des projets du Lab VI.
  4. Validation d’une nouvelle technologie de la chaîne de blocs pour assurer la confidentialité des données du centre.