Rodeo FX : des effets visuels complètement fous

Rodeo FX : des effets visuels complètement fous

VP Développement et technologies,
Rodex FX

Catégories

Industriel

Mots-clés

  • effets spéciaux
  • Montreal
  • films
  • séries

Rodeo FX : des effets visuels complètement fous

Publié le:
18 avril 2018
Date de l'événement:
Mercredi, 18 avril, 2018 (Jour entier)

Par Christine Lacaze

Le savoir-faire de Montréal dans le domaine des effets visuels est indéniable, et Rodeo FX est sans aucun doute la tête d’affiche d’un milieu reconnu pour avoir créé vos très chers Marcheurs blancs, fait voler le Faucon millénium et animé le célèbre Kong, le monstrueux gorille géant. Pleins feux sur Jordan Soles, vice-président du développement et des technologies pour Rodeo FX.

Petit studio, grand monde

Si vous êtes allés au cinéma ou avez regardé la télévision récemment, il y a de bonnes chances que vous ayez été témoin (sans trop le savoir) de l’époustouflant travail du studio montréalais Rodeo FX. C’est dans les détails les plus subtils – ceux qui passent souvent inaperçus – que le studio d’imagerie visuelle excelle. Un peu comme dans La matrice, vous savez que des forces sont à l’œuvre derrière ce que vous voyez. Vous savez que les dragons n’existent pas et que Viserion ne peut clairement pas cracher de feu bleu. Vous savez que Chewie et ses amis ne peuvent pas vraiment faire voler un immense vaisseau spatial tout rouillé. Pourtant, le talent artistique est si présent, et le savoir-faire si grand que vous vous laissez prendre au jeu. Vous y croyez. Et dans le monde des effets visuels et de l’imagerie, l’expression « frapper fort » prend tout son sens.

Depuis sa création en 2006, l’entreprise québécoise a participé à certains des plus grands films et séries télévisées du monde entier. De Premier contact à Star Wars : Les derniers Jedi, en passant par Valérian et la Cité des mille planètes, Un raccourci dans le temps et la très célèbre série Le Trône de fer, l’entreprise est à l’origine de la création de certains des univers les plus complexes et diversifiés qui soient.


Images tirées de The Greatest Showman

Comptant 450 employés et des studios à Montréal, Québec, Los Angeles et Munich, l’entreprise semble vouée à croître, surtout vu les nombreux projets stimulants qui s’annoncent. « Nous sommes toujours sur 8 à 12 projets en même temps. Nous travaillons sur le prochain film Animaux fantastiques, la suite de la franchise Harry Potter. Nous travaillons sur Aquaman, Death Wish, le film Le livre de la jungle de Warner Brothers… Nous venons tout juste de commencer à travailler sur Godzilla 2 et Casse-noisette et les quatre royaumes, et nous travaillons sur un autre film de Disney intitulé Dumbo. »

C’est un fait bien connu que Rodeo FX a travaillé sur plusieurs films sélectionnés aux Oscars. Plus récemment, les efforts du studio ont été de nouveau récompensés avec le prix des meilleurs effets visuels des Oscars 2018 pour Blade Runner 2049. Rodeo FX est un collaborateur de longue date du réalisateur québécois Denis Villeneuve – un privilège très apprécié. « Nous avons participé à beaucoup de films qui ont été en nomination, ce qui est très stimulant pour une entreprise locale d’effets visuels. Nous sommes vraiment heureux de la tournure des événements », mentionne Soles. « Nous essayons de trouver des projets qui nous intéressent : c’est important pour nous d’aimer le réalisateur, la vision et l’esthétique des projets. Et en tant qu’entreprise née au Québec, nous adorons aussi travailler sur des films québécois. Par exemple, nous travaillons sur le plus récent film de Xavier Dolan, Ma vie avec John F. Donovan. »


Images tirées de Jumanji: Bienvenue dans la jungle

La montée de l’industrie des effets visuels à Montréal

Au-delà de la grande reconnaissance du public, le véritable tour de force de Rodeo FX a été de positionner Montréal comme l’un des plus importants, et peut-être même comme le plus important joueur de l’industrie des effets visuels artistiques.

« Je classerais Montréal à la tête des grands joueurs d’Hollywood », confie Soles, fier Montréalais d’adoption, sur un ton catégorique. « Par conséquent, les plus grands studios reconnaissent le talent des étudiants et des artistes d’ici, et les studios eux-mêmes aiment la ville tout particulièrement pour son coût de la vie bien moins élevé qu’à Vancouver ou Toronto. La ville a donc réussi à se positionner au bon moment, et le nombre de grands studios d’effets visuels continue d’augmenter. Nous arrivons au point où de grands studios londoniens déménagent à Montréal et engagent de la main-d’œuvre montréalaise. Les artistes sont toujours inspirés par les nouveaux défis, donc Montréal s’est positionnée de façon à nous permettre de fournir des gens créatifs qui s’intéressent vraiment aux projets sur lesquels ils travaillent. »


Images tirées de Game of Thrones - Saison 7

Innovation et avenir

Le monde numérique est en constante évolution, et rester à l’affût des nouvelles technologies est primordial pour les entreprises comme Rodeo FX. Deux avancées technologiques très prometteuses résident dans l’apprentissage machine et le rendu en temps réel. La première se base sur l’intelligence artificielle, tandis que la deuxième se fonde sur la technologie des jeux, mais toutes deux procurent l’aide requise pour accélérer le processus de création des univers. « Dans notre industrie où les délais peuvent être incroyablement courts et les attentes incroyablement élevées, tout raccourci est le bienvenu », souligne Soles.

Étant donné son accent sur l’innovation et son regard déjà bien tourné vers l’avenir, il n’est pas étonnant que Rodeo FX ait choisi le Quartier de l’innovation pour implanter ses bureaux de Montréal. Une perpétuelle autoamélioration est cruciale dans ce genre d’industrie, mais comme l’explique Soles : « Même s’il faut regarder en avant, il faut aussi regarder en arrière – et même s’il est très amusant de créer tous ces environnements, créatures et personnages virtuels, la réalité est que l’œil humain est capable de distinguer les images générées par ordinateur bien mieux que nous le pensons parfois. Et à Rodeo FX, nous avons toujours une étape de tournage et une équipe qui crée de la brume, de la poussière, de la pluie – donc essentiellement des éléments réels – et qui les combine avec nos rendus créés par ordinateur, parce que nous croyons que l’approche classique donne des plans plus ancrés dans la réalité, ce qui amène souvent les gens à se concentrer moins sur le virtuel et plus sur le réel. Et nous aimons ça! Nous préférons que les gens se concentrent sur l’histoire plutôt que sur les fantastiques images qui l’entourent. Nous croyons vraiment que le service que nous offrons a pour but ultime d’appuyer l’histoire, et c’est très amusant de pouvoir créer quelque chose sans que les gens sachent que nous l’avons généré par ordinateur – que nous ne l’avons pas tourné. Et quand les gens ne s’en rendent pas compte, nous savons que nous avons réussi. »

Rodeo FX : des effets visuels complètement fous