Potloc, la puissance de l’intelligence collective

Potloc, la puissance de l’intelligence collective

Cofondateur et coprésident directeur général,
Potloc

Volets du QI

Social & Culturel
  • Industriel
  • Urbain

Mots-clés

  • commerce
  • Montreal
  • Collaboration
  • citoyens

Potloc, la puissance de l’intelligence collective

Publié le:
5 décembre 2017
Date de l'événement:
Mardi, 5 décembre, 2017 (Jour entier)

Rodolphe Barrère et Louis Delaoustre ont monté ensemble Potloc, une plateforme où les citoyens viennent exprimer leurs besoins en commerces dans leur quartier. Une manière de réinventer la ville à travers les yeux de ses habitants.

L’intelligence collective locale

C’est en 2013 que le projet Potloc voit le jour. Rodolphe Barrère et Louis Delaoustre étudient alors à HEC Montréal et partagent un appartement sur le Plateau-Mont-Royal. Dans le quartier, des commerces ouvrent puis ferment, parfois en l’espace de quelques mois. « On s’est rendu compte que Louis et moi étions bons pour prédire la durée de vie des établissements qui ouvraient… Ce qui est logique : quand on habite un quartier, on connaît mieux ce qui va fonctionner ou non.»

Si à deux ils pouvaient avoir autant d’intuition, le duo s’est vite rendu compte de la puissance et la précision que pourraient avoir 10, 100 ou même 1000 personnes. D’abord « à l’ancienne », papier et crayon en main, ils écument les rues de Montréal pour interroger les passants sur les commerces qu’ils imagineraient dans leur quartier. Au fil de leurs rencontres, l’équipe se rend compte que les échanges avec la population donnent de beaux résultats, les données qu’ils récoltent sont une vraie mine d’or. Les gens aiment donner leur avis sur leur ville et leur quartier et il est possible d’être très précis dans les questions.

Ce premier succès les pousse à voir plus grand. C’est sur internet que se poursuit l’aventure. Le site potloc.ca voit le jour.


Photo: Myriam Baril-Tessier pour PME MTL

Une nouvelle manière de faire des études de marché 

« Intercepter des gens dans la rue ou les appeler au téléphone pour sonder sur un produit ou un service sont des méthodes qui sont utilisées depuis des années, mais elles sont longues, chères à réaliser et parfois peu fiables. », précise Rodolphe Barrère. Potloc est capable de réaliser des sondages géolocalisés avec une grande précision sans être intrusifs puisque les bannières sont sur les réseaux sociaux,

C’est une nouvelle manière de réaliser des études de marché qui séduit particulièrement les commerces de détail, les développeurs immobiliers, mais aussi les villes et les quartiers, car ils leur permettent de récolter des données qualitatives sur un très vaste panel.

Les milléniaux consomment différemment de leurs aînés et achètent des histoires plus que des produits ; avec Potloc ils peuvent même suivre le commerce qu’ils ont encouragé à ouvrir.
Cette nouvelle manière de réaliser des études de marché est gagnante autant pour les entreprises que pour les citoyens. « Les gens se sentent totalement inclus dans le développement de leur quartier ou de leur centre commercial et les entreprises ont la garantie de proposer à leur clientèle une offre qui lui correspond. Tout le monde est gagnant! », lance Rodolphe Barrère, cofondateur et président de Potloc.


Photo: POTLOC

Réinventer la ville

Grâce à Potloc et aux données qui sont récoltées, il est possible d’identifier un quartier qui aurait besoin d’un café ou d’une librairie… Mais aussi le genre qui fonctionnerait. La génération Y ne pense pas en termes de services, mais voit plus les commerces comme une expérience. Les algorithmes, très précis, permettent de donner l’offre commerciale idéale d’un quartier ou d’un centre commercial et d’en garantir sa réussite. Aujourd’hui, le taux de succès des commerces qui sont passés par Potloc est de 95%. 

Les milléniaux sont à la recherche d’expérience et sont avides qu’on les consulte. Même avec l’achat en ligne, les gens auront toujours envie de se retrouver dans des commerces de proximité. Potloc permet de leur offrir exactement ce qu’ils recherchent, là où ils le souhaitent.

En quatre ans d’existence, Potloc a connu une ascension fulgurante. Après avoir conquis Montréal et Toronto, la startup s’est développée également en France et emploie plus de 20 personnes. Une start-up sociale unique qui rayonne dans le quotidien des citoyens.

 

Potloc, la puissance de l’intelligence collective