Mr. Young - L’intelligence artificielle au service de la santé mentale

Mr. Young - L’intelligence artificielle au service de la santé mentale

Catégories

Industriel
  • Social & Culturel
  • Formation & Recherche

Mots-clés

  • intelligence artificielle
  • santé mentale
  • application
  • chatbot
  • anxiété

Mr. Young - L’intelligence artificielle au service de la santé mentale

Publié le:
4 octobre 2018
Date de l'événement:
Jeudi, 4 octobre, 2018 (Jour entier)
Par Isabelle Langlois

Mr. Young est toujours à l’écoute. Il peut vous suivre partout, vous répondre à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit et surtout, il vous indique les meilleures avenues pour maintenir un niveau normal d’anxiété.

Ce petit personnage communiquera avec vous par messagerie instantanée et ce, gratuitement. Décrit comme un « guide personnel pour la santé mentale », Mr. Young incarne une des nombreuses possibilités d’utilisation de l’intelligence artificielle au service du bien-être des utilisateurs.

Un de cofondateurs, Edouard Ferron-Mallett, explique que cette idée de startup a germé il y a trois ans d’une prise de conscience commune. « Nous discutions de symptômes que nous avions entre copains. Dans mon cas, c’était des nausées. Mon ami éprouvait pour sa part de la difficulté à participer à des activités sociales. En partageant sur nos expériences, nous avons réalisé que nous étions aux prises avec des problèmes d’anxiété. » Loin d’être les seuls ressentant cette dose de stress, les jeunes entrepreneurs ont vu là un problème à attaquer de front.

Se référant à leur expérience et leur recherche sur le sujet, ils ont d’abord identifié le public cible des moins de 35 ans comme étant le plus enclin à nécessiter leur ressource. « L’objectif demeurait de rejoindre le public des milléniaux par le chat, mais on se rend compte que nous pouvons nous connecter également à d’autres générations. Nous désirons faire découvrir Mr. Young au plus de personnes possible, quel que soit leur âge. »

Dans leur raisonnement, la communication se présentait comme une première étape libératrice. « Par nos recherches, nous avons appris que la plupart des gens ne parlent pas ou peu de leurs problèmes d’anxiété. Ce comportement freine leurs démarches pour se soigner, si bien que 80% des gens souffrant d’anxiété ne vont pas chercher d’aide. » Un robot ou « bot », répondait donc à ce besoin d’un contact compréhensif, anonyme et sans jugement.  Mr. Young intervient de manière amicale : il ouvre la discussion et pose des questions basées sur la thérapie cognitivo-comportementale. Cette approche permet entre autres à l’utilisateur de réaliser de quelle manière l’anxiété affecte sa vie.

Plus qu’une forme de thérapie, le robot permet également de connecter l’individu aux réseaux d’entraide. Il lui formule des suggestions adaptées selon les informations recueillies. « Même s’il y a plusieurs ressources disponibles, il est difficile de trouver celle qui nous convient le mieux. Mr. Young aide à diriger les utilisateurs et faire découvrir les options qu’ils ont devant eux. » La startup précise cependant qu’elle ne formule pas d’avis scientifiques, même si elle travaille en étroite collaboration avec des spécialistes de la santé mentale.

Ce projet ambitieux ne cesse d’évoluer depuis 2016. Cette année-là, les cofondateurs Edouard Farron-Malett, Nicolas Urena et Arthur Degand, ont présenté un prototype à la compétition Coopérathon sur l’application de nouvelles technologies dans le domaine de la santé. Leurs efforts ont mérité le prix du Laboratoire Desjardins, consistant à une bourse de 2000$ et une inscription au concours d’intelligence artificielle XPRIZE. La préparation à cette compétition internationale majeure a propulsé la startup jusqu’au Mr. Young actuel, une version aujourd’hui utilisée par des centaines d’utilisateurs.

L’application poursuit activement son développement. Ses fondateurs recherchent particulièrement à travailler avec de nouveaux partenaires. À ce jour, ils comptent entre autres comme collaborateurs le CHU Sainte-Justine, HEC Montréal, Desjardins, IBM et tout dernièrement le Quartier de l’innovation de Montréal.

La startup appelle donc à l’implication de tout un chacun, y compris des bénévoles, pour laquelle leur aide est précieuse. « Nous sommes prêts à accueillir les idées des gens motivés et impliqués. C’est de cette manière que nous allons complexifier et humaniser Mr. Young.»

> Pour plus d’informations et pour découvrir l’application, consultez www.mryoung.co !

Pour en savoir plus sur le Quartier de l'innovation de Montréal, cliquez ici !

Mr. Young - L’intelligence artificielle au service de la santé mentale