Maître Carré : un développeur immobilier 2.0

Maître Carré : un développeur immobilier 2.0

Fondateur, Président,
Maître Carré

Volets du QI

Urbain

Mots-clés

  • Immobilier
  • Développement
  • patrimoine
  • innovation
  • quartier résidentiel
  • quartier de l'innovation

Maître Carré : un développeur immobilier 2.0

Published on:
3 août 2017
Date de l'événement:
Jeudi, 3 août, 2017 - 11:15

Certains développeurs immobiliers bousculent la profession. C’est le cas de Maître Carré, fondé en 2009 par Hugo Girard-Beauchamp, qui place l’innovation, la créativité et la communauté au cœur de son métier. Mélanie Quintal, ​directrice marketing & expérience client, nous explique leur approche.

Un développement à l’échelle humaine

Est-ce la production standardisée des développeurs immobiliers qui décourage les acquéreurs en quête d’un logement plus original et participatif? Une hypothèse qui expliquerait sans doute le succès de Maître Carré. Avec plus de 500 unités construites depuis sa création, le promoteur s’est donné pour mission de créer des lieux de vie à caractère unique qui respectent l’environnement et apportent une vraie qualité de vie à ses clients. En d’autres mots, « on essaye surtout de créer des milieux de vie, c’est-à-dire pas uniquement des condominiums. », explique Mme Quintal. « On veut que notre projet apporte une valeur ajoutée au quartier. »

Pour cela, l’équipe d’experts qui compose le cabinet de Maître Carré a choisi de travailler en collaboration étroite avec les communautés locales pour mieux les connaître et mieux appréhender leurs besoins. « Lorsque l’on achète un terrain, on va mettre du temps et de l’énergie pour organiser des focus groups afin de rencontrer d’anciens clients, des gens du secteur ou encore des organismes influents. On va vraiment chercher le pouls sur place. On ne va pas juste reproduire une formule qui aurait fonctionnée dans le passé. On se questionne toujours pour trouver le produit qui répond le mieux aux besoins des habitants du quartier tout en ayant une audace au niveau de l’architecture et du design. », ajoute Mme Quintal.

Des projets inspirants

La particularité de Maître Carré est de développer des projets dans des quartiers en réaménagement. Voici quelques exemples :

Le Carré de la Montagne

Situé au cœur historique du Quartier de l’innovation (QI), sur huit étages, le Carré de la Montagne abrite 148 appartements. « Au début de Maître Carré, on s’installait surtout dans des quartiers en développement comme celui de Griffintown. Et il y a 7 ans, ce n’était vraiment pas ce qu’il est aujourd’hui. Il fallait être assez visionnaire pour y aller et percevoir tout son potentiel. Notre premier projet “Le Carré de la Montagne” c’était ça : comment proposer une construction neuve sans dénaturer la valeur du quartier et être capable d’y faire refléter toute l’histoire du secteur; car à la fin, c’est ça qui donne une émotion forte, un sentiment d’appartenance. » Cet héritage, Maître Carré le rappelle et le conserve au travers du choix de ses matériaux, de son emplacement, et de son design.

Terrasse Jeanne-Mance

Situé dans l’effervescente Mile-Ex, le projet Terrasse Jeanne-Mance est la « reconversion d’une usine en 16 lofts-condos. Notre objectif était de pouvoir garder le cachet industriel du secteur tout en apportant une touche de modernité, de neuf. », explique Mme Quintal.

Le François-René

Situé sur l'avenue Châteaubriand, dans l'arrondissement Rosemont-Petite-Patrie à Montréal, juste en face du métro Beaubien, le François-René s’est présenté comme une réponse aux besoins des familles. Mme Quintal précise: « dans Rosemont, on a réalisé qu’il y avait beaucoup de familles qui cherchaient des habitations à proximité d’un métro. En général, les plus proches des transports en commun sont des petits appartements et il faut aller bien plus loin pour trouver de plus grands logements. Nous avons donc développé ce concept de maisons de ville de 3 chambres à coucher et de condos capables d’accueillir des familles. Aujourd’hui, leurs propriétaires ont d’ailleurs choisi de ne garder qu’une seule voiture et d’utiliser les transports en commun puisqu’ils ont accès à la ville juste en face de chez eux. »

Le Brickfields

Situé dans le QI, le Brickfields est à l’image du quartier : ancré dans le passé, mais orienté vers l’avenir. Bâti dans le respect du patrimoine, on retrouve à l’intérieur la maison Keegan, déplacée puis intégrée au bâtiment pour en devenir la pièce maîtresse. De plus, Mme Quintal nous confie que la tour Brickfields est la première tour 2.0 puisqu’elle comprend un système de ventilation-chauffage intelligent. « Le bâtiment est capable de faire un partage des énergies. »

Quelle place à l’innovation?

Pour Maitre Carré l’innovation est sur tous les volets et à chaque étape d’un projet. Elle commence dès la construction : comment être plus efficace? Quelles nouvelles technologies pourraient être intégrées? Comment réinventer un condominium? Ou encore comment repenser son approche marketing? Maître Carré innove partout : « on a une approche plus humaine, sans pression. »

Le QI : une place de choix

Récemment installés dans le QI, pour Mme Quintal, il n’y a aucun doute que d’avoir leurs bureaux au cœur du QI est un véritable avantage. « Le QI c’est un bassin de savoirs où les idées fourmillent. D’être dans un quartier aussi pétillant, cela nous pousse à nous challenger. Le QI, c’est une fenêtre sur le monde et, aussi, un emplacement stratégique dans la ville. » Maitre Carré, comme de nombreuses enseignes du QI peuvent être source d’inspiration pour de nouveaux talents.

Maître Carré : un développeur immobilier 2.0